I

Il est des jours où rester enfermée me terrifie, alors je prends ma voiture, musique à fond et je roule. rarement sans but!
Ce dimanche, c’était repérage d’un lieu que j’espère présenter rapidement, il me faut juste trouver un accès.
Je me suis rendue dans le 78 pour repérer et tenter une exploration qui finalement n’a pas été possible… LA LOOSE INTERNATIONALE!
En fait pas tant que ça.
J’avais une autre adresse sous le coude du coup, zou, direction le 91.
Petit manoir abandonné avec cloître et tout et tout!
Enjambage de muret et fils barbelés, traversé de ronces, une écharpe et un gilet déchirés plus tard j’arrive, toute tranquille et silencieuse avec un petit morceaux de Marilyn … Manson, bah oui pas Monroe! Cela ne se prête que trop bien à l’ambiance de ce genre de lieux.
Bref, je m’émerveille devant les premiers graffs, déclenche une ou deux fois puis… une voix se fait entendre. comme une radio allumée au loin.
Je m’étonne, ce n’est pas possible, il n’y a pas d’électricité… Puis le bruit grossi jusqu’à devenir un grognement, des cris, … Je n’étais pas seule! Une personne était en phase de réveil dans la pièce d’à côté. Au son de sa voix, je n’étais pas la bienvenue! Discrètement, j’ai migré vers le cloître, puis les hurlements ont retentis et là j’ai détalé comme un lapin vers l’extérieur.
Du coup peu de photos des pièces du manoir et beaucoup plus de prises de vues des façades.
J’y retournerai! Ne jamais rester sur un échec!

Retrouvez toutes les photos ici

Il n'y a pas de commentaires